Trompette de la mort: histoires, mythes et ses utilisations en cuisine

 

Dans la famille des Cantharellaceae, la trompette de la mort est un champignon mythique. En effet, elle renferme une histoire que beaucoup d’entre nous ne connaissons pas encore. Dans une vaste forêt, sa forme particulière la distingue des autres chanterelles. De ce fait, vous pouvez la reconnaître par sa forme et ses couleurs. Source de calories et de protéines, elle est souvent utilisée en cuisine. Du coup, elle n’est pas du tout toxique comme beaucoup pourraient le croire. Vers la fin de l’automne, la trompette de la mort se récolte sous les feuilles mortes. Vous pouvez la trouver facilement, sans la confondre avec d’autres champignons. Découvrez ci-après les indices qui vous aideront à la connaitre. Focus sur la trompette des morts, ses atouts, ses caractéristiques et ses bienfaits dans notre alimentation.

 

La trompette de la mort en quelques mots

Les sources nutritionnelles tirées de différentes espèces de champignons sont très importantes. Parmi elles, la trompette de la mort nous apporte calories et vitamines. Elle est désignée sous différentes appellations :

  • Trompettes des morts ou de la mort ;
  • Craterelle ;
  • Chanterelle ;
  • Truffes du pauvre ;
  • Trompettes des Maures ;
  • Cornes d’abondance.

Ce champignon a une odeur semblable à la mirabelle. Jaune, rose, blanchâtre sont les principales couleurs des trompettes des morts. En outre, les bords de ce champignon sont principalement onduleux et irréguliers. Pour pouvoir le conserver, faites-le sécher simplement dans un récipient hermétique. Un bocal fera amplement l’affaire. Par ailleurs, Il se congèle très bien, donc vous pouvez le garder dans votre réfrigérateur aussi longtemps que vous le voulez.

 

La trompette de la mort et ses mythes

Nous retrouvons les trompettes de la mort pendant la période de Toussaint, cette période où l’on célèbre la fête de mort coïncide avec sa récolte. Cette coïncidence saisonnière a fait que la trompette des morts est réputée toxique. De plus, sa couleur noire, symbole du deuil, confirme ce propos. Pourtant, elle se présente sous forme de cornes d’abondance qui est alors un symbole de générosité. Ainsi, ces champignons étaient considérés comme les trompettes d’amour. Bref, c’est tout le contraire de ce que l’on pensait.

 

Comment reconnaître la trompette de la mort ?

Présentée sous forme d’entonnoir, la trompette de la mort mesure environ 10 cm. Elle pèse aussi environ 100 grammes. Sa couleur cendrée et son pied creux le diffèrent des autres champignons. Elle existe dans une teinte jaunâtre. Sous le chapeau, vous constaterez aussi qu’il n’y a pas de plis comme chez les autres champignons. La plupart des gens passent chez le pharmacien pour confirmer la comestibilité des champignons. Si vous n’êtes pas fort en mycologie, faites pareil !

 

Comment les utiliser en cuisine ?

La trompette des morts peut être cuite de différentes manières.

 

L’avant cuisson : la préparation.

Pendant la cueillette, trouvez les bons champignons et évitez ceux qui sont trop vieux. Essayez de ne pas les arracher directement, mais utilisez plutôt un couteau ! Dans un guide des champignons, vous pouvez découvrir comment faire cuire les champignons des bois. De préférence, utilisez des champignons frais. Pendant leur préparation, il faut juste les brosser délicatement, sans les laver.

 

Cuisson indépendante

Laissez cuire seulement la trompette de la mort car elle se suffit à elle-même, sans autres préparations. Vous devez juste ajouter du sel et du poivre pour mieux relever son goût. Vous allez constater que ce goût se rapproche beaucoup de celui des cèpes. En outre, vous pourrez également ajouter du persil et de l’ail pour augmenter sa saveur délicieuse. Si certains coupent la trompette de la mort en lamelles et la laissent cuire dans la poêle, d’autres la cuisine en la trempant juste dans l’eau bouillante. D’autres encore décident de la cuire à feu doux pour retenir ses eaux. A vous de voir selon vos préférences.

 

Accompagnées avec d’autres nourritures

Les trompettes peuvent être cuisinées en accompagnement des viandes ou de volaille. Pour plus de garniture, les champignons sont des compléments idéaux du canard et du veau. On peut aussi les préparer avec des plats à base d’œuf. En outre, vous pouvez les associer avec les autres champignons sauvages. Les champignons séchés peuvent être aussi utilisés en tant que sauces d’accompagnement. Pour ce faire, réduisez-les en poudre. Cela permet aussi une meilleure conservation.

 

Où trouver des trompettes de la mort ?

Les saisons de fortes pluies sont favorables à la trompette de la mort. Aussi, les sols humides dus aux pluies sont favorables aux chanterelles. En effet, les cueilleurs la trouvent vers la fin de l’été jusqu’à début de l’hiver. Dans la forêt de chênes et de hêtres, vous pouvez la trouver sous couvert de feuilles mortes. Par ailleurs, on la croise souvent dans les forêts de feuillus européen ou dans les châtaigniers. Elle est aussi présente dans les forêts en Amériques du NordJapon et en Corée. Force est de constater que les trompettes des morts repoussent aux mêmes endroits. 

 

 

Get our best recipes & expert tips right into your inbox!

Join over 10k subscribers

By submitting above, you agree to our privacy policy.
Tags:
Share this post:
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest